L'écho du Grand Parc

Une fermeture historique

Une fermeture historique

Dans le cadre des mesures nationales de lutte contre la propagation du Covid-19 et de l’arrêté inter-prefectoral du 20 mars, le Grand Parc a fermé ses accès pour la première fois de son histoire. Véhicules, vélos et piétons sont depuis interdits.
La conception et la réalisation de cette fermeture, qui constitue un défi à l’échelle de notre site, se sont déroulées avec réactivité en collaboration étroite entre le Symalim et la Segapal.

Les équipes du Grand Parc, et en particulier le service de surveillance et les services techniques de la SEGAPAL, ont été et sont toujours fortement mobilisés pour s’assurer du bon respect de cette fermeture, en collaboration avec les polices municipales et nationales des communes.

Autre territoire géré par le SYMALIM, l’Anneau Bleu a lui aussi été fermé. Ce sont les communes riveraines du Canal de Jonage qui ont mis en oeuvre cette fermeture, tout en permettant l’accès des services d’EDF pour la surveillance technique de ses ouvrages liés à l’usine hydroélectrique de Cusset.

Avec le déconfinement par étapes engagé depuis le 11 mai, la réouverture progressive du Grand Parc est en discussion avec la Préfecture, selon un principe d’accès uniquement modes doux dans un premier temps et la fermeture des plages afin d’éviter une fréquentation trop importante et des rassemblements.

Voir la vidéo aérienne du Grand Parc
En attendant, la nature reprend ses droits...

En attendant, la nature reprend ses droits...

La fermeture des 2 200 hectares du Grand Parc a fait place à ses "habitants" rarement visibles. Pendant que certains sont confinés, faune et flore (notamment les orchidées endémiques) s’épanouissent dans le calme absolu !
La nuit, les caméras installées sur le Grand Parc ont ainsi pu filmer castors, renards, sangliers ou autres rongeurs...
De jour, ce sont oiseaux, cygnes et canards qui prennent leurs aises. Les abeilles ont elles aussi pu butiner tranquillement, ce qui a permis d’obtenir la plus grosse récolte de miel jamais réalisée à cette saison sur le Grand Parc ! 250 kilos pour cette récolte de printemps (miel de colza) qui seront en vente dès que possible à l’accueil du Grand Parc.

Merci à Ivane Fouron pour ces magnifiques photographies. Comme l’ensemble de l’équipe de surveillance de la Segapal, Ivane, également garde équestre en haute saison, assure non seulement des missions de surveillance des usages et des milieux, mais développe aussi une expertise très fine et un regard passionné et passionnant sur son territoire d’exercice.

Voir la vidéo animalière du Grand Parc
Un budget voté à l’unanimité,  une fin de mandat saluée par tous

Un budget voté à l’unanimité, une fin de mandat saluée par tous

Le premier Comité syndical du Symalim de l’année 2020 devait constituer sa dernière séance du mandat. A cette occasion, Christophe Quiniou, premier vice-président, a tenu à saluer au nom de l’ensemble des élus, le président Jérôme Sturla qui achève son second mandat. Le président a témoigné que son engagement pour le Grand Parc a constitué l’un de ses mandats les plus épanouissants. Il a particulièrement apprécié le fait que les élus s’y retrouvent autour de valeurs communes.

Grâce à un important travail de préparation et d’anticipation piloté par Maud Tourvieille, responsable administration-finances du Symalim, ce Comité syndical du 13 février 2020 a pu approuver le compte administratif et compte de gestion 2019.
Les élus ont également adopté le budget primitif 2020 du Syndicat, finalisé avec Fatima Béchoua, agent comptable, et présenté par Sylveur Gausserand, remplaçant Maud pendant son congé maternité.
Les opérations des travaux d’investissements 2020 ont aussi été votées et confiées par mandat de maîtrise d’ouvrage à la Segapal.

Les bateaux du Symalim sont de sortie !

Les bateaux du Symalim sont de sortie !

Le Symalim est propriétaire de deux bateaux amarrés au Grand Large : « L’Evasion », la navette électro solaire du Canal qui propose des balades au grand public sur la saison estivale et « Au fil de l’eau », le bateau faucardeur qui fauche les herbiers du Grand Large.

Tous deux devaient subir des travaux de maintenance et de carénage obligatoires dans le cadre du renouvellement de leurs titres de navigation.
Ils ont été sortis de l’eau le 3 mars dernier et entreposés sur une aire de carénage étanche, spécialement aménagée sur un terrain mis à disposition par la Ville de Décines-Charpieu.
Les deux bateaux ont été entretenus et restaurés, puis inspectés par l’expert fluvial qui a préconisé quelques travaux complémentaires, depuis réalisés. La remise à l’eau s’est effectuée le 9 avril et l’emprise du chantier remise en état.
Comme le montrent les photographies du grutage, il s’est agi d’une opération d’envergure pilotée au sein du Symalim par Marjolaine Grangeon, technicienne, et Richard Trillat, ingénieur, avec l’appui de l’équipe ressources pour les marchés et finances.
Le Symalim a financé l’opération avec le concours d’EDF (à 50%) dans le cadre du protocole de partenariat de l’aménagement hydraulique de Cusset.

Le carénage en long et en (grand) large...
L’Evasion : 42 tonnes, 18 m de long, 7 m de large
Au Fil de l’eau : 15 tonnes, 10 m de long, 3 m de large
437m² d'aire de carénage
Une grue de 750 tonnes
51 jours de chantier du groupement Vinci et CTNI mobilisés avec Ph. Siffert, coordonnateur sécurité, afin de mettre en œuvre les mesures barrières durant le confinement.

Conformément à la loi Informatique et Libertés du 06/01/1978, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition aux informations vous concernant, qui peut s'exercer par courrier. Ces droits peuvent être exercés à tout moment en nous contactant sur info@grand-parc.fr.

Si vous ne souhaitez plus recevoir nos newsletters, rendez-vous sur cette page.

© SPL Segapal 2022. Société publique locale gestion des espaces publics du Rhône Amont
SPL au capital de 699 949 €. RCS Lyon 316 312 594 000 13.